Après une infidélité, partir ou rester?

Lorsqu’on apprend que l’autre nous a été infidèle, c’est comme si le monde s’écroulait sous nos pieds. Sur le coup, il est vraiment difficile de prendre une décision claire et réfléchie, car avec évidence, trop d’émotions vont à l’encontre de la raison. Acceptez d’abord le fait que cette situation vous met en colère, vous attriste et vous perturbe, car ces émotions sont tout à fait normales dans les circonstances.

Pourquoi l’infidélité?

Étourdi(e) par la routine quotidienne qui s’acharne sur sa vie personnelle et/ou la dynamique du couple, l’infidèle décide de briser l’ennui en se laissant charmer par les yeux doux d’une conquête potentielle. L’infidèle ne passe donc pas à l’acte pour blesser son ou sa partenaire, mais bien pour briser sa propre solitude. Simple accident de parcours ou double vie, la découverte a l’effet d’une bombe pour la personne trompée.

Le passé s’effondre, la confiance aussi. Les certitudes s’envolent et l’autre se demande qui est véritablement la personne qui partage sa vie. Tout ce qu’ils avaient bâti ensemble est remis en question et la personne trompée est désormais partagée entre l’amour et la haine. Dure d’y voir clair quand juste avant la macabre découverte, le sentiment amoureux semblait indestructible.

Retrouver la fameuse confiance

La confiance mutuelle est à la base de la solidité du couple et c’est pourquoi, à première vue, l’infidélité est inacceptable et impardonnable. Or, lorsqu’on s’est beaucoup investi dans la relation et qu’on veut comprendre pourquoi c’est arrivé, il est possible de mettre les choses en perspective et se diriger pas à pas vers une forme de pardon. La personne trompée n’oubliera jamais ce qui s’est passé mais il est possible d’aller de l’avant lorsque l’infidèle met immédiatement un terme à toute relation extraconjugale, est ouvert à la discussion et accepte la colère de l’autre.
C’est alors que le processus de pardon peut s’enclencher tranquillement.

Répondre aux bonnes questions

Évidemment, au début, la personne trompée sera obsédée par l’événement. Trop de questions envahiront ses pensées et elle aura l’impression que plus jamais elle ne pourra faire confiance. À ce stade-ci, il est très important pour l’infidèle de répondre aux questions en toute honnêteté et accepter que le pardon ne sera pas immédiat.
(**ATTENTION! Les questions posées doivent servir à faire évoluer la reconstruction. N’alimentez pas votre curiosité morbide en demandant les moindres détails du contexte d’infidélité.**)
L’infidèle doit chercher les véritables motifs de ses actes et être en mesure d’en discuter avec son ou sa partenaire afin qu’ensemble ils puissent réévaluer la solidité du couple et trouver des pistes de solutions.

Prendre le temps

Viendra ensuite l’ultime étape de réapprendre à faire confiance. Ce processus peut prendre des mois et c’est correct ainsi. Il est important de prendre le temps qu’il faut pour libérer l’amertume et diminuer la colère. Lorsque le partenaire infidèle démontre sincèrement son amour, son affection et son regret, il est un peu plus facile de passer l’éponge.

Chacun vit à sa manière l’infidélité de l’autre. Certains vont appliquer le processus du pardon, d’autres vont mettre un terme à la relation à la minute où ils en prennent conscience. Il s’agit vraiment d’une situation unique à chacun, il est donc impossible de généraliser les réactions. C’est pour cette raison que je vous suggère fortement de rencontrer un(e) sexologue qui saura vous guider de façon personnalisée à travers tout ce processus.

 

Véronique Larivière, sexologue
Fière partenaire de ton bonheur amoureux

_____________________________
Ce texte t’interpelle?

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Soumettre


(Cette chronique sexologique est également publiée sur Canal Vie.)