Dans les coulisses du bureau de la sexologue

On me le dit souvent, c’est toujours un peu stressant d’entrer dans mon bureau. En fait, comme la plupart des clients en sont généralement à leur première expérience de consultation en sexologie, leur stress est souvent relié à l’inconnu. … et aussi parce que parler de ses difficultés sexuelles à une inconnue, on fait pas ça souvent!

Heureusement, tout s’estompe dès les premières minutes – mes sofas sont si confortables, tse!

Blagues à part, les clients réalisent rapidement que la rencontre se fera sous le signe de l’empathie et du non-jugement. Je suis là pour les aider et c’est toujours avec plaisir que je le fais. Je crois qu’ils le sentent aussi.

C’est alors que je pose LA grande question:

« Pour quelle raison se voit-on aujourd’hui? »

Les motifs de consultations sont très variés. Certains veulent mieux contrôler leur éjaculation, d’autres ont l’impression que l’érection ne reviendra jamais. Certaines veulent retrouver l’envie d’avoir envie, d’autres se questionnent sur leur sentiment amoureux. Parfois, je reçois des couples en crise. Suite à une infidélité ou à la présence d’une cyberdépendance par exemple. D’autres fois, c’est la gestion de conflit qui est au centre de la démarche.

Tous ont un point en commun: le désir d’améliorer leur difficulté pour enfin en finir avec la culpabilité et le stress que ça génère. D’ailleurs, dès la première rencontre, le client ressent déjà un soulagement. Vous savez, c’est un immense pas en avant que d’exposer sa difficulté à une professionnelle! Chaque jour, je souligne ce courage!

Pendant la rencontre, j’informe, je normalise, je valide, je guide, je rassure et je réponds aux questions.

Celles qui me sont le plus souvent posées:

« Est-ce que ma difficulté est définitive? », « Suis-je normal(e)? » et « Est-ce que notre couple est fichu? »

Mon rôle est de travailler avec le client sur le « comment » désamorcer la difficulté plutôt que sur le « pourquoi » elle est présente. Évidemment, on élabore ensemble certaines parcelles de son histoire mais je prône la mise en action. Je suis profondément convaincue que nous avons en chacun de nous les ressources nécessaires pour retrouver l’équilibre de notre mieux-être. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le client repart avec des pistes de réflexion ou des exercices à effectués ainsi qu’une rencontre de suivi prévue dans les semaines suivantes.

La première rencontre sert aussi à voir si on fait une bonne équipe. Ça vaut aussi pour tous les professionnels que vous allez consulter. Si vous avez l’impression que la connexion n’est pas optimale, changez d’intervenant. Cette décision est nécessaire à votre réussite! Même chose de mon côté, si je sens que votre difficulté dépasse mes compétences, je n’hésiterai pas à vous référer à un autre professionnel qui saura mieux vous guider.

 

Véronique Larivière, sexologue
Fière partenaire de ton bonheur amoureux

________________________________

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Soumettre