L’incompatibilité sexuelle, est-ce possible?

Vous adorez son humour, vous avez développé une superbe complicité, vous êtes attirés physiquement l’un envers l’autre, mais il y a un petit je-ne-sais-quoi qui cloche. En fait, cette super chimie du quotidien ne se transpose pas dans la chambre à coucher… Se pourrait-il que vous ayez une incompatibilité sexuelle?

Quand le courant ne passe pas

L’incompatibilité sexuelle se distingue surtout par un gouffre entre les attentes et les intérêts des partenaires. Or, il se peut que vous sentiez que ça ne fonctionne tout simplement pas. Une question de feeling comme on dit! Cette impression est souvent perceptible dès le début de la relation et le baiser en dit long sur l’énergie sexuelle qui circule entre vous. Les sentiments sont présents, mais l’excitation et le plaisir ne semblent pas au rendez-vous. D’ailleurs, ce ne sont pas tous les couples qui vivent la passion charnelle des débuts! Mais comme ils apprécient la présence de l’autre, ils passent par-dessus cette lacune en se disant que tout finira par s’arranger.

Les incompatibilités les plus fréquentes

L’incompatibilité sexuelle la plus fréquemment discuté à mon bureau est celle qui concerne la fréquence des relations sexuelles. D’abord, il faut savoir que dans la vie d’un couple, ce décalage peut survenir à tout moment. Par contre, nous ne pouvons parler d’incompatibilité si cette difficulté est circonstancielle. À l’arrivée d’un bébé, lors d’une période de stress ou de grande fatigue par exemple. Bien souvent, les couples s’adaptent et comprennent que ce n’est que pour un certain temps.

Pour d’autres, cette incompatibilité perdure depuis le tout début et elle crée beaucoup de frustrations. Autant chez celui ou celle ayant une plus grande libido que pour l’autre qui se sent coupable de ne pas être à la hauteur des envies de son partenaire. Ce n’est jamais le bon moment pour les rapprochements et les excuses s’accumulent jusqu’à ce que même les gestes de tendresse quotidiens s’estompent par crainte de créer de fausses attentes.

La seconde incompatibilité la plus fréquente concerne les intérêts sexuels. Il se peut que certaines pratiques sexuelles ne vous plaisent pas autant qu’à votre partenaire et vice-versa. Ces refus peuvent nourrir une certaine frustration et avec le temps, mener à un réel conflit.

Que faire?

D’abord et avant tout, il faut en discuter! Vous ne réglerez rien en restant dans le silence soi-disant que le temps arrange les choses. L’idée n’est pas de se plier totalement aux exigences de l’autre pour acheter la paix. La solution se trouve dans l’exploration d’un possible terrain d’entente pour vous permettre, l’un et l’autre, de vous épanouir sexuellement.

Ce que je vous suggère c’est de, chacun de votre côté, répondre à ces questions :

  • Quel est mon niveau de satisfaction sexuelle actuellement? ( entre 0 et 10, par exemple)
  • Qu’est-ce qui m’excite? (Les positions, les caresses, les pratiques sexuelles, etc.)
  • Qu’est-ce qui me déplaît (Les positions, les caresses, les pratiques sexuelles, etc.)

Ensuite, comparez et expliquez vos réponses. Quel serait le terrain d’entente? Mettez-le en application et donnez-vous le droit à l’erreur. Souvent, lorsqu’on se met trop de pression, il est beaucoup plus difficile d’obtenir le résultat escompté.

Finalement, n’hésitez pas à rencontrer un ou une sexologue afin de vous aider à travailler cette incompatibilité sexuelle. Il/elle saura vous guider vers une sexualité plus harmonieuse en évaluant, entre autres, vos attentes communes et en apportant quelques ajustements personnalisés à votre sexualité!

Véronique Larivière, sexologue
Fière partenaire de ton bonheur amoureux

_____________________________
Ce texte t’interpelle?

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Soumettre


(Cette chronique sexologique est également publiée sur Canal Vie.)