Place à l’introspection!

Vous multipliez les invitations au lit mais celui ou celle qui partage votre vie additionne les refus. Les moments d’intimité se font de plus en plus rare et vous vous sentez délaissé. Bien sûr, le stress, la fatigue, les préoccupations peuvent être en cause mais dans certaines situations, nous devons faire face à la réalité. Se peut-il qu’on soit un peu en cause? Sans vouloir nous pointer du doigt à tout prix, je crois que le sens de l’auto-critique a tout son importance dans certaines situations.

Quelques hypothèses

-Mise en garde –
Il se pourrait que les prochaines hypothèses dérangent un peu. On mentionne souvent que le mariage (ou l’union de fait) est pour le meilleur et pour le pire mais on ne devrait pas être la cause du pire… Prêts pour l’introspection?

Êtes-vous « Germaine » ou « Control freak » ?

Vous aimez le contrôle et vous ne laissez pas de place à votre partenaire. Sa décision n’est jamais la bonne, vous le ou la critiquez souvent et la moindre erreur de sa part ne fait que vous confirmer que vous êtes mieux placé pour les prises de décision.
Vraiment?
Pas du tout.

Ces femmes qu’on surnomme affectueusement les « Germaine » font tout – sans le savoir – pour nuire considérablement à la libido de leur partenaire. Même chose du côté des hommes contrôlants. Bien qu’il peut être ardu de connaître notre niveau de « Germainitude » et de « Control freakness », personne trouve ce comportement sexy. À force de toujours être critiqué, l’autre achète la paix par le silence.

Faites dont confiance à l’autre! Laissez-le(la) prendre des décisions et arrêtez de toujours critiquer. Comme vous, l’autre a besoin d’admiration. Auriez-vous envie de faire l’amour à quelqu’un qui vous rabaisse sans cesse et qui n’a aucune reconnaissance envers vos forces? Assurément pas.

Êtes-vous coquet-te?

La vue est le sens qui allume le plus les hormones sexuelles. On aime voir de beaux sous-vêtements, de beaux cheveux, etc. Malheureusement, trop de gens se laissent aller après quelques années de vie commune. Comme si la longévité d’un couple était une armure au quotidien. Plusieurs sont d’accord, la négligence physique de leur douce moitié peut être un « turn off » monumental.
C’est correct de porter du mou, mais pas toujours.
Pourquoi se forcer à la coquetterie qu’au boulot? C’est avec votre conjoint(e) que vous partagez votre vie, par avec vos collègues de travail! Allez, un petit effort, même la fin de semaine!

Avez-vous recommencer à fumer?

Vous aviez arrêté la cigarette il y a quelques années mais pour une raison quelconque, vous êtes retombé dans cette dépendance. Imaginez l’odeur de vos baisers… Soyons honnêtes, la gomme ne supprime pas complètement l’haleine de tabac et même si vous roulez les fenêtres baissées, vos vêtements auront toujours cette odeur de fumée. Personne n’est intéressé à faire l’amour à un cendrier. L’odeur peut autant être un stimulant qu’une nuisance au désir sexuel. Vous comprendrez que la cigarette se situe dans la deuxième catégorie et qu’elle est aucunement l’alliée de la libido.

Avez-vous pris du poids?

Je ne parle pas du cinq à dix livres que vous avez pris pendant les vacances ou dans le temps des fêtes. Je parle du surplus de poids que vous avez acquis au fil des années de vie commune. Quarante, cinquante livres se sont accumulés et avouons-le vous n’avez plus vraiment la silhouette que vous aviez lorsque vous avez rencontrez votre partenaire. Il se peut que sa libido en soit affectée car même s’il vous aime éperdument, il n’est peut-être plus à l’aise avec ce nouveau corps. Il ne vous aime pas seulement que pour votre corps mais je suis sûre qu’il appréciera les efforts que vous mettrez pour retrouver votre poids santé. Ce pourrait être une démarche vraiment plaisante à deux, soit de faire du sport et de cuisiner ensemble pour ainsi partager des moments qui changent de la routine.

Comment y remédier

L’éloignement charnel de votre partenaire ne s’est pas fait du jour au lendemain. Ce fût sans doute un processus graduel qui a fait en sorte que les rapprochements se sont fait de plus en plus rares. La première étape est de savoir ce que vous pouvez faire pour l’aider à avoir envie de vous à nouveau. Ce peut-être un processus difficile puisqu’il faut être en mesure de recevoir la critique sans monter sur ses grand chevaux. Gardez en tête, que si l’autre demeure avec vous c’est qu’il y a encore de l’amour entre vous. Pour le reste, il faut vous montrer motivés à remédier à la situation.

Essayez de vous mettre à sa place et de comprendre ses attentes face à vous. Rappelez-vous dans quelles circonstances votre conjoint(e) est tombé en amour avec vous. Comment étiez-vous à l’époque? Quel comportement le ou la charmait à tout coup? Avez-vous perdu cette facette de votre personnalité? La discussion devra être honnête et respectueuse afin d’être en mesure de mettre le doigts sur la cause exacte de son éloignement.

Véronique Larivière, sexologue
Fière partenaire de ton bonheur amoureux

_____________________________
Ce texte t’interpelle?

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Soumettre